Créer un site internet

Dualed 2 : Divided - Elsie Chapman

Divided lumen editions critique avis West Grayer en a terminé avec sa vie de tueur à gage. Elle a vaincu son double, sa jumelle génétique élevée dans une autre famille, et prouvé qu'elle avait droit à un futur à Kersh. Elle est prête désormais à mettre le passé derrière elle. Mais le Conseil, l'instance dirigeante de la cité, ne l'entend pas de cette oreille. Ils cherchent à la convaincre de tuer une dernière fois, et ne manquent pas d'arguments. Quand West découvre que sa cible est un des fantômes de son passé, elle comprend que la situation est en train de lui échapper. Le Conseil ment : si elle veut survivre, elle va devoir lever le voile sur son histoire personnelle. Jusqu'où iront les autorités pour préserver leurs secrets ? Et West, pour sauver ceux qu'elle aime ? Le chasseur est désormais la proie ! Action en pagaille et rebondissements électriques, les masques tombent enfin dans la suite de Dualed, le thriller dystopique haletant d'Elsie Chapman.

Second tome d’une série dans l’air du temps. On retrouve notre héroïne, accomplie, qui donne des cours de combat au sabre dans son ancienne école. A côté de ça, les cauchemars la hantent. Elle doit consulter pour arriver à avancer. Mais c’est sans compter une proposition de redevenir chasseuse afin d’avoir le privilège ultime : un meilleur avenir pour ses futurs enfants.

L’intrigue est encore une fois travaillée dans ce tome qui se suffit à lui-même. Il y a des secrets qui resurgissent, des explications données à nos interrogations. Par moments, on se demande comment la situation va évoluer.

Comme le premier tome, il se lit tout seul. Il y a des rebondissements, on s’attend à presque tout, puis c’est le grand final… ou pas, d’ailleurs. Car la fin est ambiguë. Ce serait tout à fait faisable d’écrire un troisième tome à cause de certaines questions qui restent en suspens, comme savoir e qu’il y a en-dehors de la ville.

Pour le moment, rien n’annonce un tome 3 du côté de l’auteur, à voir dans quelques temps si cela change. En tout cas, pour une série dystopie qui a quelques ressemblances avec certaines séries actuelles, je trouve qu’elle a une originalité.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×