Les Forêts d'Acora - Thomas Clearlake

Cvt les forets dacora 6949 Dans un futur très lointain, aux confins de l'univers, à des milliers de cycles-lumière de notre galaxie...l'Homme, l'un des premiers colons intergalactique, a porté la semence de notre civilisation sur des planètes fertiles, au cœur de systèmes habités, où il est maintenant une espèce intelligente parmi une multitudes d'autres...
Dans cet univers infiniment vaste, certaines galaxies et systèmes tentent de s'organiser, de trouver une harmonie commune… ailleurs, la technologie sur développée, la matière artificielle, les systèmes méta-évolutifs, ont corrompu l’évolution naturelle. L’éternelle soif de pouvoir a érigé des Empires intergalactiques qui sèment le chaos et dictent leurs lois à des civilisations soumises...dans d’autres régions intersidérales encore, des formes de vies primitives luttent pour leur survie…
À travers l’espace, depuis la nuit des temps, un Ordre bienveillant œuvre dans le plus grand secret au maintien de l’équilibre et à l’unification du Cosmos.
Mon nom est Jaadhur. Je suis un descendant humain…et je suis devenu Ujhaï, une Sentinelle de Vijā Saati, l’Alliance universelle secrète.
Ceci est l’histoire de ma vie, mais c’est aussi et surtout celle d’une quête dont dépendra l’avenir de notre Univers.

Je tiens d’abord à remercier l’auteur pour m’avoir fait découvrir son univers. C’est toujours plaisant quand on vous demande votre avis de lecteur, c’est pourquoi, j’ai pris mon temps pour lire ce roman afin d’avoir l’avis le plus complet. Pardon d’avance si ce n’est pas le cas.

Je vais être honnête, il est difficile de résumer ce roman, car vous commencez avec un premier chapitre qui se déclame comme une ballade. Il y a un langage soutenu, une musicalité qui rappelle les troubadours. Du coup, on a l’impression de lire de la fantasy, pourtant, on comprend vite que la scène se passe sur un fond de science-fiction, que des voyages spatiaux vont avoir lieux.

Si vous aimez la science-fiction à la base, c’est le genre de roman qui pourra vous plaire, car il y a un vocabulaire précis, cela rappelle Clarke par moment. En revanche, pour les néophytes, sachez que c’est le genre de livre qu’il faut lire d’une traite, sinon, cela peut devenir incompréhensible. Il y a des notes en fin de chapitres et un lexique, mais c’est parfois compliqué à comprendre.

Ne vous fiez pas non plus au premier chapitre. Il est difficile à suivre au début, mais la suite est plus simple. La complexité de ce roman au final est qu’il possède des codes de fantasy sur un fond de science-fiction, c’est typiquement le genre de roman qui vous fait sortir des sentiers battus. Si vous possédez l’âme d’un aventurier, foncez !

J’ai mis du temps à le lire parce que je ne voulais pas me mettre de pression. Il y a parfois quelques fautes, mais dans l’ensemble, c’est agréable. Ce fut une bonne découverte !

Ajouter un commentaire

Anti-spam