De Bons Présages - Terry Pratchett et Neil Gaiman

51xehe4m0vl L'Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé ! Ainsi en ont décidé, d'un commun accord, les forces du Bien et celles du Mal. L'Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidant sur Terre depuis l'époque de la première pomme. Mais voilà, suite à un coup du sort, l'enfanta été échangé à la maternité. Le véritable Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue de Londres. Et ça, ça change tout ! Une course contre la montre commence alors pour l'ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort.

 

Deux auteurs renommés associent leurs idées, leur style afin d’offrir aux lecteurs un romans uniques, où un être du ciel et de l’enfer s’unissent pour empêcher l’Apocalypse de se produire. Si l’idée de base est géniale, le roman, lui, plaît ou ne plaît pas. Cela dépend de ce que l’on cherche.

En effet, c’est un roman long qu’il faut lire avec patience, qui est bien écrit, on sent que les auteurs ont de l’expérience dans leur écriture et si le début de l’histoire m’a séduite, la suite, en revanche, fut plus difficile. Il y a beaucoup de personnages, certains ne sont pas évidents à retenir et c’est ce point qui m’a déçu. Par contre, les auteurs vont jusqu’au bout de leur idée, on imagine très bien les différents événements, les liens qui se forment, l’Apocalypse sur le point d’arriver avec l’entrée des quatre cavaliers.

Je m’attendais à quelque chose de très élevé, de très humoristique et sur ce point, je ne suis pas entièrement satisfaite car il faut, à mon avis, lire ce livre au second degré, ce que je n’ai pas fait, pas tout le temps. Néanmoins, je considère ce roman comme un classique de la littérature fantastique qu’il faut connaître.

Il n’a pas grand-chose avoir avec la littérature actuelle, cependant, revenir « aux bases » est une très bonne chose à faire afin d’enrichir sa culture et pour garder un certain niveau dans la demande (je ne dénigre pas les nouveaux romans, mais il est parfois facile de tomber dans le moule, il n’y a qu’à voir l’intérêt soudain pour les œuvres parlant de dystopie après la mode vampires, zombies…).

Un bon moment de lecture.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×