Créer un site internet

Vampires de Chicago 1 : Certaines mettent les Dents - Chloe Neill

Chicago1 Ils m’ont tuée. Ils m’ont soignée. Ils m’ont changée.
Les vampires de Chicago ont décidé de révéler leur existence et ont fait de moi l’une des leurs. Certes, ma vie d’étudiante n’était pas très excitante, mais elle me convenait.
Maintenant je dois apprendre à maîtriser mes pouvoirs naissants sans pour autant jurer fidélité à Ethan Sullivan, le Maître de mon clan. D’accord, il m’a sauvé la vie, mais c’est quand même à cause de lui si je suis allergique au soleil ! S’il croit que je vais fondre sous prétexte qu’il a des siècles d’expérience en matière de séduction…
J’ai plus urgent : un tueur a une dent contre moi. Ça va saigner !

 

Il faut parfois laisser le temps passer avant de franchir le cap et d’entreprendre la lecture d’un roman. Ce fut le cas pour ce premier tome. Trois ans après son achat, je décide enfin grâce à de très bons conseils de le lire, et au final, je suis contente de l’avoir ouvert, même si le mieux aurait été de le lire dès ma sortie du magasin, mais bon, on ne se refait pas.

L’histoire change un peu comparée aux autres séries du même genre, car on prend le point de vue d’une nouvelle vampire, fraichement transformée. On se concentre davantage sur la hiérarchie et les clans de cette espèce, comprenant une politique complexe mais familière, vue la ressemblance avec le système féodal mis en place au moyen-âge (l’héroïne le cite plusieurs fois et ne semble pas l’apprécier au début).

On suit donc les aventures de Merit, qui est avant tout une jeune femme moderne dénonçant un système vieux-jeu, faisant toutefois ses preuves depuis des siècles. Petit à petit, elle va l’accepter malgré elle, car le temps des choix est venu et lorsqu’elle pèse le pour et le contre avec les derniers événements, elle ne peut que se plier. Cela ne veut pas dire qu’elle l’apprécie pour autant.

Par son originalité, l’histoire m’a plu et le caractère de l’héroïne me ravit, son combat intérieur pour ne pas succomber aux charmes de son sire aussi. Pourtant, j’ai du mal à apprécier Ethan, bien que je ne veuille pas qu’il change, surtout si c’est pour qu’il devienne plus mou qu’une guimauve. Non, l’histoire est très bien ainsi, il faut juste que je m’habitue à lui, je pense.

Sur le moment, j’ai vraiment adoré ma lecture et même si la série ne rentre pas dans mon top 5, je la trouve tout de même très divertissante. Si elle ne comporte pas trop de tomes par la suite, je pense la continuer un jour, selon l’état de mes finances et de la taille de ma PAL.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×