Soeurs de la Lune 13 : Haunted Moon - Yasmine Galenorn

12577643 50% fées, 50% humaines, 300% sexy !

Nous sommes les sœurs D'Artigo : moitié humaines, moitié fae, agents de la CIA outremondienne. Delilah est un chat-garou et une fiancée de la mort. Menolly est une vampire mariée à une puma-garou. Et moi, Camille, je suis une sorcière hors pair avec trois maris, une prêtresse de la Mère Lune, et apprentie de la reine de l'ombre. Mais l'ombre peut parfois cacher de terribles secrets...

Il y a un nouveau sorcier parmi nous : Bran, le fils de la Mère Corneille et de la licorne noire, et bien malgré moi, je dois lui servir d'intermédiaire avec notre agence outremondienne. Lorsque des cimetières sont pillés et que les esprits sont capturés par une force surnaturelle sinistre, la reine nous envoie sauver une dignitaire fae de haut rang. La piste nous conduit jusqu'au seigneur des fantômes... et dans le royaume des morts.

 

Nouvel avis sur le 13e tome de la série Sœur de la lune qui met en lumière Camille, l’ainée des sœurs. On ne va pas se le cacher, les trois filles sont très sensuelles et aiment passer du temps avec leurs compagnons ou compagne, mais pour Camille, c’est quasi la déesse de la luxure, notamment avec ses trois maris. Vous vous doutez alors qu’il y a pas mal de scènes « hot » dans ce roman. Vous voilà avertit ^^.

Il y a du nouveau sur son rôle de prêtresse de la lune, son pouvoir grandit et sa connexion avec Morio également, si bien que ce duo va devoir accepter une mission où le reste du clan ne pourra quasiment pas apporter de l’aide, bien qu’il ne soit jamais bien loin. On a un tome qui mise sur la magie, on découvre également une facette de Morio qu’on ne connaissait pas. En effet, ce dernier peut partager sa femme avec deux autres hommes… tant que cela ne touche pas à la magie et d’une certaine façon, cela peut se comprendre.

Il y a aussi une évolution dans la relation entre Camille et son père, qui l’avait banni de son héritage. Bien entendu, les sœurs sont solidaires face à sa décision, si bien qu’on trouve toujours ce lien qui les unit et qui fait du bien à voir.

Côté ennemi, on en rajoute sans le vouloir, ainsi que des personnages qu’on verra sans doute dans les prochains tomes et ceux-là demandent à voir, on ne sait pas encore leur intention et c’est une grande question.

J’ai bien aimé ce tome, mais ce n’est clairement pas mon préféré. Par moment, ce qui me dérange un peu avec cette série et surtout avec Camille, c’est qu’il y a des excuses pour avoir une scène de sexe, je ne trouve pas que ce soit aussi fluide que pour Menolly, par exemple, que j’adore. C’est vraiment le seul point qui me dérange, à part ça, cela reste une série que j’adore et que je vais continuer à lire, au vue des tomes qui m’attendent bien sagement.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×