Créer un site internet

Les Lames d'Ashura - Baptiste Pagani

Les Lames d'Ashura (ANKAMA BD)

De tous les groupes de brigands du rail que comptent les vastes steppes de Kalandra, les Lames d’Ashura sont les guerrières les plus redoutées. Parmi elles : Osman. Jeune prodige de la danse, il vit pour sa passion et rêve de découvrir ce monde en plein essor hors du clan. Alors qu’Ashura, la matriarche, prépare ce qui sera son dernier coup, l’avenir des Lames semble promis à Ikari et Shota, ses deux fidèles lieutenants. Mais des événements inattendus vont faire voler en éclats l’équilibre de cette famille singulière.

 

Faire partie d’un comité de lecture permet de découvrir des ouvrages sur lesquels nous ne nous serions pas attardés et ce fut le cas pour ce comics, malgré la couverture qui intrigue. Je suis très difficile au niveau BD car pour moi, il doit y avoir un équilibre entre dessin et histoire et très souvent, l’un prend le dessus sur l’autre.

Ici, parlons d’abord de l’histoire. Le sujet est typiquement ce que j’aime lire, voire aller voir au cinéma. Un clan qui attaque des convois, à la manière western moderne, afin de nourrir le clan, jusqu’à la fois de trop qui divise le clan en deux. Amour, trahison, vengeance, principes… Tout se mélange et on comprend les deux visions, prenant difficilement partie. La danse au milieu de ce chaos est aussi très présente et j’ai aimé qu’elle soit représentée par le seul homme du clan, qui a la grâce et beaucoup d’amour en lui tout en étant un guerrier redoutable. Vous le comprenez, ce comics a vraiment un potentiel pour plaire à un grand nombre. Petit bonus, c’est un one-shot, très bien pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans des séries à rallonge.

Côté dessin, il y a beaucoup de couleurs, le plus concerne les expressions des personnages, très vives, très bien représentées, donnant envie parfois de réconforter les personnages. Par contre, le personnage masculin est parfois trop brouillon. Je pense que c’était une volonté de le rendre androgyne, mais parfois, on a l’impression qu’il a plus de poitrine que ses sœurs, ce qui est un peu dommage. Hormis ce détail, je dois dire que ce comics est une réussite et je n’hésiterai pas à le mettre en coup de cœur au travail.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×