Maison de la Nuit 12 : Sauvée - PC et Kristin Cast

La maison de la nuit tome 12 sauvee 631307Entrez dans la Maison de la nuit à vos risques et périls. Le chaos s'est abattu sur Tulsa. Neferet a révélé son existence aux humains et menace la ville et le monde entier... Aucun vampire ne semble assez puissant pour la défier. Le dernier espoir repose sur Zoey. Elle seule a le pouvoir de faire appel aux éléments et d'invoquer l'ancienne magie pour vaincre la sombre déesse. Mais, au coeur de la bataille, la jeune fille devra en payer le prix...

 

On ne le répétera jamais assez, les auteurs savent créer la surprise dans chaque tome ! C’est le douzième, il y a beaucoup de choses à dire et d’un autre côté, tout a déjà été dit précédemment, donc que pouvons-nous ajouter à présent ? Déjà une chose. C’est malheureusement la fin. Et oui, il faut bien que ça se termine un jour. Alors, bonne ou mauvaise chose ?

Le titre de ce dernier tome, à savoir Sauvée, nous interpelle à cause de ce qui se passe dans le tome précédent, puisque, rappelons-le, Zoey est devenue presque folle. On comprend vite alors qu’elle ne va pas rester enfermée longtemps pour un crime qu’elle ne semble pas avoir commis.

Comme pour les autres livres, il y a des rebondissements dans tous les sens. Nos émotions évoluent et changent à chaque page. Cependant, il y a des choses qu’on devine, surtout si on a lu les novellas qui ont accompagné la série. On retrouve aussi deux ou trois clichés dont une référence qui ne devrait pas avoir sa place dans ce roman, puisqu’elle appartient à un héros connu. Mais bon, passons.

Ce fut une bonne lecture pleine de surprise… notamment la fin ! Par contre, c’est dommage de finir ainsi. Le premier tome était très léger et on finit sur une légèreté presque irréelle et trop « bisounours » à mon goût. En effet, tout au long de la série, on a eu une lutte entre le Bien et le Mal avec des nuances et là, la vision redevient un peu trop manichéenne, en fait.

Cela reste néanmoins une série agréable à suivre grâce à l’action qui ne manque pas et aux personnages hauts en couleur qui ont su être attachants. C’est un peu triste de les laisser partir et de se dire qu’on ne les verra plus. Mais toute bonne chose a une fin.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×