Peri Reed tome 1 : Drafter - Kim Harrison

1608 drafter org Trahie par l'homme qu'elle aime et l’organisation gouvernementale ultrasecrète qui l’a entraînée, Peri Reed est en fuite. Dotée du pouvoir rare et inestimable d’altérer le temps, ses capacités ont cependant un revers : à chaque utilisation, elle oublie à la fois l’histoire qu’elle a modifiée et sa réécriture. Les trois dernières années de sa vie effacées, elle n’a d’autre choix que de s’allier à un mystérieux renégat dans une cavale meurtrière qui lui révélera la délicate vérité que cache sa dernière mission. Traquée, armée de sa seule intuition, incapable de savoir à qui elle peut faire confiance, Peri doit se méfier de tous – y compris d’elle-même.

 

Enfin un nouveau Kim Harrison à se mettre sous la dent ! Un grand merci du coup à Bragelonne qui nous fait découvrir une nouvelle série, pendant que nous attendons la suite des autres qui tardent à arriver en France.

Pour cette nouvelle série, nous suivons une nouvelle héroïne, Peri Reed, dans un futur plus ou moins proche. Et là, ça se corse pour raconter la suite. En effet, nous suivons une agente, une espionne au don particulier de réécrire l’histoire, alors qu’elle perd une partie de ses souvenirs en l’utilisant. C’est compliqué à comprendre, car le lecteur sait quand elle a perdu la mémoire après une longue lecture et l’habitude qui s’installe au fur et à mesure. Autant vous dire qu’on peut être vite perdu si nous ne sommes pas attentifs au moindre événement. Pour compliquer la chose, les personnages qui l’entourent semblent aussi jouer un double jeu.

Qui est bon, qui est néfaste ? C’est difficile de trancher, au final, car même l’héroïne ne semble pas être innocente pour un sou, et c’est le côté innovant de l’histoire. Comme cette traque quand elle comprend qu’elle n’est qu’un pion dans une organisation complexe, surtout qu’à la perte de cet événement, Peri redevient « docile » jusqu’à ce rendre compte que quelque chose cloche, et en professionnel, elle sait se laisser des messages codés qui lui font reprendre le fil de sa mémoire.

Honnêtement, le début est difficile à suivre, parce que l’auteur a joué sur la perception temporelle qui nous déboussole complètement, mais une fois entré dans l’histoire, on ne veut plus lâcher le livre.

Il reste des questionnements, Peri ne va pas en rester là et les lecteurs non plus. J’espère donc que la suite sortira très vite pour que nous puissions continuer cette nouvelle série unique en son genre.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×